Le saviez-vous ?
Perdu ? Utilisez le plan du site pour vous repérer...
Voile-aviron en Bretagne
Article initialement paru dans le bulletin de l’association #1 puis largement enrichi
 
     Le Seil peut naviguer partout en Bretagne. Aussi bien sur ses eaux intérieures : canal de Nantes à Brest (mais il est interrompu entre Pontivy et le lac de Guerledan) ; la liaison Manche-Océan de Saint-Malo à Nantes par Rennes et Redon d’où on peut partir vers Pontivy. De Pontivy on peut descendre à Lorient. Pour naviguer sur ces eaux là il faut savoir et aimer écluser (pas seulement le Muscadet), être patient et prévoir un couchage à bord.
     Mais la Bretagne c’est surtout des centaines de kilomètres de côtes variées. Et ce qui en fait tout le charme les dizaines de ports, petits et grands qui permettent tous une mise à l’eau plus ou moins facile. Ce sont ces endroits que nous avons voulu vous présenter. La plupart de ces points de mise à l’eau ont été utilisés au moins une fois. Certaines informations peuvent dater un peu mais en principe il n’y a pas beaucoup de changement. D’une manière générale il vaut mieux arriver tôt car il y a moins de monde et surtout tenir compte des marées surtout au-dessus des coefficients moyens : certaines cales sont impraticables à marée basse et certaines balades sont plus intéressantes dans un sens que dans l’autre, de toute façon moins fatigantes quand on navigue avec le courant.
     On vous souhaite une bonne navigation ; n’hésitez à nous contacter si besoin ; on peut même prêter notre bateau (La Truite N° 35 basé à Rennes) pour ceux qui veulent se simplifier les déplacements.
 
     Rennes: possibilités en pleine ville, quai Saint Cyr entre ponts Malakoff et Schuman: une autre façon de voir la ville. On peut aussi mettre à l’eau sur la Vilaine à l’est au club d’aviron quand il est ouvert(cacher son moteur et demander l’autorisation). On peut remonter la Vilaine vers Cesson ou revenir à Rennes par les écluses: bien rester en rive gauche.
     Se renseigner sur les périodes de chômage des canaux: en hiver la navigation n’est plus possible (02 99 59 11 12 répondeur ou 02 99 59 20 60 subdivision Rennes).
     Le canal d’Ile-et-Rance: il existe une cale en ville (voir l’office du tourisme) Au nord de Rennes à Betton place du marché mais pas le dimanche matin. Beaucoup d’écluses sur le canal.
 
     La Vilaine: Au sud de Rennes: au chantier de l’écluse d’Apigné.
Plus au sud à Pont Réan et à Guipry -Messac. Il n’y a plus d’écluse entre Malon et Arzal.
     Sainte-Anne sur Vilaine: près du camping de Ste-Anne
     Beslé: belle cale, facile d’accès avec parking, toilettes et bistro à côté.
     Port de Roche: au pont de la D 54.
     La Roche-Bernard cale du port, facile d’accès avec parking pas loin; il faut traverser la ville par des petites rues mais c’est accessible. Camping tout proche. Bon point de départ vers Arzal ou vers Folleux (cale).
 
     Redon: un coin très agréable parfait pour le Seil et riche de possibilités: les confluents entre Oust et Aff et entre Oust et Vilaine (cartes terrestres IGN 1120O et 1121O); il faut mettre à l’eau à Glénac (56, au confluent de l’Oust et de l’Aff) près du cimetière: mise à l’eau facile à partir de la berge herbeuse, mais il y a aussi une cale de l’autre côté du ponton de la halte nautique; parking facile; on peut descendre vers Redon (une quinzaine de km), se balader dans le mortier de Glénac, remonter vers La Gacilly. On peut combiner vélo + bateau. De quoi y passer des semaines! Terrain de camping à proximité où on peut échouer le bateau sur la berge.
 
     La Rance canalisée (carte terrestre IGN 1116 ET) au port de Lyvet, juste en amont de l’écluse du Châtelier: au bout du parking devant les pontons, accès pas toujours facile et parking quelquefois chargé; il vaut mieux aller en face au lieu-dit le Petit Lyvet en rive gauche. On peut remonter très facilement jusqu’à Dinan; mais bien rester le long de la rive gauche.
     Cale à Dinan: rive gauche; mais c’est très fréquenté l’été ce qui complique les manœuvres. On peut se garer plus loin sur le quai vers l’aval. Venir tôt.
     La Rance maritime en aval de l’écluse du Châtelier (cartes marine SHOM 4233 S et terrestre IGN 1116 ET). Régime de marées différent de la mer à cause du barrage; consulter la presse locale ou téléphoner à l’écluse du Châtelier (02 96 39 55 66).
     Mordreuc n’est pas une cale contrairement à ce qui est écrit sur les cartes; ce quai n’est utilisable qu’à “marée” haute. Pour une mise à l’eau facile il faut aller près des ponts (l’ancien, St Hubert et le nouveau, Chateaubriand entre la Ville-es-Nonnais et Plouër): rive droite, port Saint-Jean, deux cales l’une pour la pleine mer, l’autre jusqu’à 8 m d’eau environ; cales faciles, propres, parking facile. En face, rive gauche près du nouveau port de plaisance de Plouër la cale est accessible à toute heure, est large mais vaseuse dans le bas et l’accès peut en être très encombré par les promeneurs et d’autres plaisanciers au retour des sorties en mer. Le parking peut aussi être encombré.
     Plus en aval: Saint Suliac; la descente dans le bourg vers l’eau est étroite et ne permet ni la marche arrière ni le demi-tour; accessible jusqu’à 4 m de hauteur d’eau; parking à proximité, pas de demi-tour sur la cale. Bon point de départ pour des balades en Rance; vers l’amont ou l’aval.
     Encore plus en aval: accessibles à toutes heures mais parking pas toujours facile: en rive gauche cale de Jouvente; en face cale à La Passagère: cale peu pentue mais se prolonge sous l’eau ce qui laisse un peu de marge; on peut se garer plus haut si c’est encombré dans le bas. Ces cales rapprochent du barrage mais attention à la zone interdite: il peut y avoir des courants entraînant vers les turbines. Se munir de la carte marine et bien repérer le balisage.
     Cales près de l’écluse du barrage de l’usine marémotrice. La cale en bois près de l’embarcadère des croisières en Rance est inutilisable; on peut mettre à l’eau en utilisant celle qui part du parking (qui est probablement chargé en été) et descend jusqu’à l’écluse; mais attention à la manœuvre en cas de mouvement de bateaux car on arrive directement devant la sortie de l’écluse: le bas de l’eau est au bas de la cale qui descend en pente beaucoup plus raide à partir de cet endroit: venir donc plutôt à mi-marée.
     Cale du chantier de la Landriais conseillée par des membres de l’AS Seil pour sa facilité d’accès à toutes heures.
 
     Golfe du Morbihan (cartes marine 7034 P terrestre 0921 OT):
Vannes à la sortie du port au pont Vert (ouvrant) rive gauche: cale facile mais en pente très (trop) douce donc un peu vaseuse et il faut aller loin pour flotter sans frotter, accessible jusqu’à mi-marée environ; mais après il y a peu d’intérêt de partir de Vannes: plus assez d’eau du côté de Conleau; autant mettre à l’eau à Bararac’h en face de Conleau (accès par Séné). Là, comme partout dans le Golfe, attention au clapot par vent contre courant: ça mouille!
     Un autre point de mise à l’eau: dans le fond Est du Golfe, sur la commune de Séné, au lieu-dit Le Passage à l’entrée de la rivière de Noyallo; bon point de départ pour balades dans l’Est du Golfe moins fréquenté qu’ailleurs ou pour remonter la rivière (à faire avec le flot).
     Séné: Port Anna, facile, un peu huileuse; pratique elle permet d’éviter la descente (et surtout la remontée de la rivière de Vannes avec pas beaucoup d’eau et plein de bateaux à moteur pressés); une marche au bout, protégée par une grosse poutre qui la rend inaccessible après la mi-marée; et se méfier des courants qui lui sont traversiers, l’accès peut en devenir scabreux.
     Logeo (commune d’Arzon à lembouchure du Golfe): Cale facile; il y a même un préposé à la mise à l’eau, chargé de réglementer la circulation et de percevoir une taxe (sauf pour les bateaux sans moteur!); le parking, à l’entrée du hameau est vaste et facile d’accès; mais attention aux conditions de vent et courant pour naviqguer dans ce coin:leurs oppositions peuvent lever une mer très dificilement maniable
      Ecole de voile d’Arradon: large sur une plage mais pas encore expérimentée.
 
     Le Trieux (cartes marine 7127 P et terrestre 0814 OT) pour ceux qui aiment les courants. Forts marnages mais très beaux coins; à cause du marnage justement une seule possibilité de mise à l’eau à toutes heures (sauf fin de basse-mer de vive eau): la cale à proximité du lycée professionnel maritime en rive droite du Trieux en aval de Lézardrieux face à la Roch’Donan (commune de Paimpol); accès le plus simple par l’ancienne route de Paimpol à Lézardrieux: tourner à droite au lieu-dit Kergrist avant la chapelle (il vaut mieux avoir une carte pas trop imprécise); cale sinueuse, étroite, et parfois encombrée au bout par un bateau échouée mais utilisable malgré tout; parking à proximité: selon le sens de la marée cap vers le château de la Roche-Jagu (cale à proximité mais très, très vaseuse et collante ou vers l’embouchure (île à Bois ou Bréhat) mais attention à la houle ou au clapot par vent contre courant: ça peut remplir un Seil. Les cales des ports de Lézardrieux ou de Paimpol ne sont accessibles qu’à marée haute.
     Pontrieux dans le port à flot faciles d’accès et on peut se garer à proximité. (venir tôt en été) l’écluse n’est ouverte qu’à marée haute Il y a une autre cale en aval du déversoir, peu d’eau à l’extrémité et beaucoup de vase. C’est le point de départ pour remonter le Leff (ou le Seil dans les prés, attention à la vase: réagir vite si échouement l’eau s’en va vite, il vaut mieux prévoir le risque de passer la nuit échoué).
     Il y a d’autres possibilités dans les environs mais pas encore essayées: rivière de Tréguier (ou Jaudy): à la Roche Jaune en rive gauche près de l’embouchure, accès à toute heure (sauf fin de basse-mer de vive eau); à Tréguier (port de plaisance) accès possible jusqu’à mi-marée environ.
 
     Ploumanac’h (cartes marine 7125 P terrestre 0714 OT): cale facile au port de plaisance mais attention au seuil qui ferme le port: sortie jusqu’à 2 heures avant la basse mer environ; traversée vers les Sept Iles non recommandée: trop de houle pour un Seil; mais très jolis coins peu fréquentés (tirant d’eau oblige) entre Ploumanac’h et île Renote; possibilités de mise à l’eau probables entre Trégastel et île Grande, mais côte exposée à l’Ouest: donc ne partir qu’avec une bonne météo. Probables possibilités vers l’île Grande selon les heures de marée.
 
     Baie de Morlaix: très joli coin; éviter de sortir par vent de secteur NW à NE ou fort ventde sud. Beaucoup de cailloux ce qui en fait l’intérêt.
Cale de Térenez: facile; parking à côté mais fréquentée.
Dourduff; pas de cale mais la grève est suffisamment dure pour mettre à l’eau et il y a de la place pour laisser remorques et voitures. De là on remonte facilement vers Morlaix, mais entre deux routes. A voir à côté le tumulus de Barnenez.
 
     La côte des légendes (les abers du Finistère-Nord):
En général dans ce coin, comme en Bretagne-Nord il faut tenir compte des coefficients des marées et donc des heures, il n’y a pas toujours beaucoup d’eau dans les rivières; on échoue sans se faire mal mais la vase est bien collante.
     Aber Wrac’h: cale facile au port même; mais l’été, dans la journée le grand parking voisin doit être bien encombré. En amont Paludenn, une cale de chaque côté qui restent accessibles assez tard dans le jusant.
     Aber Benoît: Penn ar Creac’h, une marche au bout; Pen ar pont: au moins jusqu’à mi-marée. Au port de Saint-Pabu la cale peut-être inaccessible, confisquée par les professionnels du coin qui l’utilisent comme chantier naval! ou par les goëmonniers qui débarquent leur récolte. A l’embouchure de cet aber sous le village de Penn Ar Creac’h la cale est accessible mais il y a une marche au bout.
     Landeda: cale au port
 
     Rade de Brest : encore un coin fait pour le Seil; moins de courant que dans le Golfe et plus de possibilité de mise à l’eau selon les conditions de vent.
Cale à Landevennec, au port.
Cale près de la chapelle de Folgoat (sur l’Aulne à son embouchure en rade); facile.
Trégarvan (sur l’Aulne): au Passage (rive gauche); cale facile.
Cales de Roscanvel: au port.
 
     Nantes: La Jonelière; cale difficile: bord de rue passante, en pente forte et coudée.
Nort-sur-Erdre au port de plaisance. Cale facile mais étroite et débouchant dans les pontons grand parking à proximité
Autres cales en rive droite de l’Erdre: Port-Mulon, la Gamotrie (paraît facile et Gîte deFrance jusqu’à côté).
Base nautique de l’AS PTT à l’île de Mazerolles: très belle base, beau plan d’eau; on peut mettre à l’eau facilement sur l’herbe dans l’enceinte de la base (permission à demander probablement)
Cale facile à Sucé.
 
     Il existe bien d’autres cales en Bretagne à Saint-Nicolas des Eaux sur le Blavet (canal de Nantes à Brest): mise à l’eau facile à la cale entre l’écluse Saint-Nicolas et le pont de chemin de fer. Pour ceux qui aiment la navigation sur les canaux avec écluses.
 
     Lac Léman (rive française): d’une manière générale le Lac Léman (ou de Genève) n’est pas très venté l’été, cependant il peut y avoir de véritables tempêtes qui se lévent très vite En ce cas des flashs lumineux avertissent de l’imminence du coup de vent, il faut impérativement se mettre très vite à l’abri. Lire les indications sur des panneaux à l’entrée des ports.
     Evian; cale facile près du bureau du port mais difficultés pour laisser la remorque et la voiture à proximité.
     Saint-Gingolph; cale facile mais courte; parking facile.
     Meillerie; cale facile; parking aisé; descente un peu raide pour accéder au port.
 
Anne-Marie et Frédéric CAYLA