Le saviez-vous ?
Proposez vos photos et vos récits dans la rubrique Contacts.
Serre-Ponçon en Seil 
Un joli plan d’eau 
En 1961, l’achèvement d’une digue de terre de 120 mètres de haut donne naissance au lac de Serre-Ponçon, 2ème retenue artificielle d’Europe avec 2.800 ha !
La production d’électricité et l’irrigation sont les raisons essentielles de sa création. Mais l’exploitation touristique du lac s’est rapidement développée.
Comment ne pas être attiré par cette perle d’eau pure dans son écrin de montagnes ?
Montagnard mais aussi méditerranéen, le climat est très ensoleillé. Bien sûr l’été offre les meilleures conditions de navigation ; mais le printemps et l’automne sont aussi agréables, avec beaucoup moins de monde.
Aux plaisirs de la voile ou de l’aviron, il est facile d’ajouter les joies de la montagne. 
La réglementation 
Baignade, kite-surf, planche à voile, ski nautique, bouée tractée, voile, aviron, bateaux motorisés, jet ski, bateau à passager, pêche et même écopage par les canadairs ! Un arrêté préfectoral fixe des règles pour faire cohabiter toutes ces activités. Des brochures sur ce sujet sont disponibles dans les offices de tourisme.
L’équipement de sécurité exigé pour ce grand plan d’eau est proche de celui demandé pour la mer.
Le bons sens et le respect des autres usagers suffisent en général pour naviguer sereinement en Seil sur le lac de Serre-Ponçon.
Les mises à l’eau 
Le marnage est important, ce qui complique parfois la mise à l’eau. Nous avons l’expérience de 5 rampes de mises à l’eau, toutes gratuites. Les voici, classées du nord vers le sud :
1/ La baie des Italiens
Chaque week-end du printemps, cet endroit est pris d’assaut par les camping-cars italiens. Très exposé au vent thermique, il constitue le spot préféré des véliplanchistes et des kite-surfeurs ; nous préférons l’éviter, sauf par temps calme.
2/ Savines le Lac :
Bien adaptée et confortable si le lac est assez haut, le « slip » (indiqué dans le village) présente les inconvénients d’être assez encombré pendant l’été, et d’être situé en amont du pont de Savines, dont le tirant d’air est limité (mais en Seil il est si facile de caler le mât…).
3/ Les Eygoires
C’est la cale la plus longue, utilisable même quand le niveau du lac est très bas. Dans ce cas, il est possible de se garer sur la plage en galets.
4/ La baie Saint-Michel
C’est certainement l’endroit le mieux situé pour découvrir le lac, mais aussi le plus fréquenté. Cependant, la cale trop courte peut gêner la mise à l’eau lorsque le niveau de l’eau baisse.
5/ Port Saint-Pierre
Pour y accéder, ne pas avoir peur d’emprunter la route bétonnée assez raide ; sinon, la cale est facile à utiliser (si le lac est haut) et le parking suffisant (à condition d’arriver tôt) Ce départ est idéal pour découvrir la partie « Ubaye » du lac. 
Du vent, du vent, encore du vent ! 
Le Seil est un bateau bien adapté à Serre-Ponçon, car les conditions météo permettent aussi bien la pratique de la voile que celle de l’aviron.
un vent de secteur sud se lève vers midi, et peut devenir rapidement très fort, voire trop fort à notre goût. C’est au printemps que ces vents thermiques sont les plus présents.
En été, c’est plus irrégulier ; mais il faut alors se méfier des orages qui peuvent survenir très vite (c’est un lac de montagne, ne l’oublions pas…)
L’ambiance de l’automne est souvent plus calme.
Il faut aussi compter sur le mistral parfois violent (on est dans le midi…).
Comme toujours, il vaut donc mieux garder un oeil sur les prévisions météo. 
La navigation 
Il n’existe pas de marée sur Serre-Ponçon ! Mais le marnage important peut se révéler contraignant, pour mettre le bateau à l’eau ou pour accoster.
Tout dépend des apports d’eau (par la Durance et l’Ubaye) et des départs (irrigation et électricité).
En général, le lac se remplit avec la fonte des neiges, en mai juin ; puis se vide tout doucement au cours de l’été. Pourtant en 2005, le niveau était resté faible en raison de la sècheresse.
En automne, dès qu’il fait froid, le lac baisse rapidement pour produire l’électricité des chauffages… Cependant, s’il pleut et si les températures sont douces comme en 2006, le lac peut rester plein jusqu’en décembre.
Il n’y a pas de difficultés particulières pour naviguer. Les criques abritées sont nombreuses et propices aux pique-niques. Seuls, le bruit et les vagues provoqués par les bateaux à moteur peuvent parfois s’avérer désagréables. 
Quelques rendez-vous 
En juin le club d’aviron d’Embrun organise une belle randonnée sur le lac pour les embarcations d’aviron et les kayaks. A quand la participation d’un Seil ?… avec un peu d’entraînement ? Pour plus d’informations sur le dynamique club organisateur, voir le site http://pageperso.aol.fr/_ht_a/ClubAvironEmbrun/clubaviron/accueil.htm
Le 1er week-end de juillet, « Voile d’en haut » rassemble des embarcations à voile latine. C’est une belle manifestation où les Seils sont bienvenus.
Tous les 15 août, une sympathique régate rassemble des bateaux de toutes tailles et tout type.
Lors de notre première participation en 2006, nous n’avons pas été si ridicules puisque en raison du calme plat survenu brusquement, nous avons pu finir à l’aviron et ne pas subir l’affront du remorquage (nous étions un peu seuls à l’arrivée, mais bon…)
Enfin, si vous décidez de venir à Serre-Ponçon, n’hésitez pas à nous contacter ; c’est encore mieux de naviguer à plusieurs. 
Des liens Internet
http://www.savineslelac.com et http://www.lacserreponcon.com offre notamment le niveau du lac, la météo, et une Webcam sur le lac.
http://www.savineslelac.com/french/Content-equipement,securite,bateaux.html?pa=showpage&pid=28 sur ce même site indique l’équipement de sécurité nécessaire, l’arrêté préfectoral et la carte des zones de navigation règlementées.
http://www.serre-poncon.com/ pour apprécier les différentes activités possibles.
Et bien d’autres encore.
Bon vent à tous !
Guillestre (05) décembre 2006
Famille TUILLIERE SEIL 101