Le saviez-vous ?
Les bulletins déjà parus sont accessibles en ligne dans la rubrique Association > Bulletin !
Les Broads
 
Aucun « voile-avironiste » ne peut rester indifférent au spectacle des Broads : 200 km de rivières, d’étangs, de canaux, tous reliés, sans une seule écluse ! Cette merveille se trouve en Angleterre, au nord-est de Londres dans un comté appelé le Norfolk.
Surprise ! Les bateaux sont « en haut », au-dessus des prés. On les voit glisser entre terre et nuages. En fait les rivières sont contenues par des digues et les prés sont en contrebas, drainés autrefois pas des moulins à vent qui pompaient l’eau et l’envoyaient dans la rivière. Aujourd’hui ce travail est effectué par des moto-pompes électriques, et les moulins à vent ne servent plus qu’à embellir le paysage.
Et il y a du monde là-dessus, des centaines, des milliers de bateaux : des bateaux à moteurs, des pénichettes de location, et aussi des voiliers. Des voiliers de tous types, des croiseurs classiques comme on en voit partout mais aussi beaucoup de voiliers anciens, certains très racés, d’autres d’anciens bateaux de travail, tous sont très beaux.


Lors de notre passage dans cette région nous avons eu la chance d’assister à une régate de ces bateaux anciens. (Il y en a souvent le week-end paraît-il). Ce fut un grand moment, un des plus beaux spectacles nautiques qu’il nous est arrivé de voir. Des bateaux superbes, gréés en cotre, fort bien manœuvrés, passant tout près de nous vu la faible largeur de la rivière. Et ce jour-là les conditions étaient idéales : du soleil et un bon vent qui pouvait bien être de force 6 !
Les propriétaires de Seil qui, contrairement à nous, auraient le courage de venir jusque-là avec leur bateau (je rappelle à l’occasion que là-bas on roule à gauche) pourraient y passer de bonnes vacances. Même sans le bateau d’ailleurs. De plus les terrains de camping sont très agréables, comme souvent en Angleterre, et la campagne y est très belle, partout de très beaux vieux arbres, de belles vieilles maisons et des jardins magnifiques.


Un autre endroit du Norfolk à découvrir avec un Seil est la côte nord-ouest, autour de Brancaster. C’est un vaste ensemble de marais marins (tidal marsh, marais à marée comme disent les Anglais) sillonnés par de nombreux et longs bras de mer dans lesquels sont mouillés quantité de bateaux. Au fond de ces bras de mer, de très jolis petits ports. Dans cet endroit on voit de nombreux bateaux ressemblant fort à nos chers voile-avirons sauf que leur mât est en général haubané. Il est vrai qu’ici il n’y a pas de ponts.
En Angleterre on navigue partout, partout où il y a de l’eau il y a des bateaux, en eau douce comme en mer. Par exemple, que de bateaux avons-nous vus passer sur la Tamise près d’Oxford lors d’un précédent séjour. Mais des randonneurs en voile-aviron nous n’en avons vu que dans « Trois hommes et un bateau », le fameux roman de J. K. Jerome.
Armel THIBAUD