Le saviez-vous ?
Proposez vos photos et vos récits dans la rubrique Contacts.

Fleur de Seil navigue dans le Bassin d'Arcachon

Profitant de la migration vers le sud pour rejoindre le Plein Seil 2006, nous avons decide de faire un crochet par le Bassin d'Arcachon que nous ne connaissions pas.
Afin de profiter de la navigation dans le bassin, des plages de l'océan,
ainsi que de la forêt, nous avons installé notre campement sur la presqu'ile de Lège-Cap Ferret, c'est à dire en face d'Arcachon. Pour ceux qui aiment la tranquilité,
la presqu'ile est aussi probablement plus calme que les environs d'Arcachon.
En fait, au début du mois de mai, on ne souffre pas du tout de la surpopulation estivale, les campings sont quasiment vides sauf le week-end ou les régionnaux (Bordeaux ?) viennent profiter du week-end dans leur caravane qui reste à l'année.
Il faut dire aussi que les zones Paris & Bordeaux n'étaient plus en vacances à cette période !

Navigation :



La navigation est relativement facile dans le bassin.
Il n y a pas de rochers, les fonds sont plats, sableux ou vaseux.
On apprécie d'avoir une dérive pivotante lorsqu'on navigue en bordures des chenaux ou au fond du bassin ou les fonds ne sont pas profonds.
Le principal danger vient des parcs à huitres mais ils sont abondament balisés par les piquets de bois.
On peut aussi trouver des colonies d'huitres (en tas coupant) à l'emplacement d'anciens parcs.
La navigation est très fortement influencée par la marée car une bonne partie du bassin se vide à marée basse
et par les courants qui sont trop forts pour être remontés par nos seils.
Mais on peut tirer profit des courants pour naviguer plus vite et plus loin.
Il faudra donc impérativement vous munir d'un annuaire des marées !
Globalement, les courants suivent les chenaux principaux et s'inversent à la pleine mer & à la basse mer.
Fait curieux, le courant de flot est en retard d'une heure sur l'heure de basse mer.
Le bassin étant relativement grand et les courants important, il faut s'attendre à trouver du clapot si le vent monte.
Attention, le balisage diffère un peu de ce que l'on voit habituellement.
En dehors du chenal qui relie l'entrée du bassin à Arcachon, la carte (SHOM ou Navicarte) ne fait pas apparaitre les latérales ou cardinales. Ca peut surprendre !
En plus des latérales & cardinales, les chenaux du bassin sont balisés par des grands poteaux surmontés d un numéro.
Par exemple, le chenal de Graveyron est balisé par les poteaux C0 à C8. Ce balisage est lui bien représenté sur la carte.
La navigation dans le bassin est très agréable. Les destinations peuvent inclure l'ile aux oiseaux, la Leyre, les cabanes tchanquées, ... L'accès au banc d'Arguin en seil nous a été déconseillé, nous n'avons donc pas essayé.

Mise à l'eau :



Les 2 ports du bassin ou la mise à l'eau est possible à toute heure sont les ports
de La Vigne sur la presqu'ile et d'Arcachon de l'autre coté.
En dehors de ces 2 ports, la mise à l'eau est possible à partir d'une multitude de cales de la presqu'ile mais seulement à certaines heures de la marée (il semble qu il y en ait aussi beaucoup tout autour du bassin mais nous ne sommes pas allés voir).
Pour la plupart des cales, le parking des véhicules & remorques ne pose aucun problème à cette saison.
Nous avons testé plusieurs fois la cale de La Vigne - très bien - et celle de Claouey (à coté de l'école de voile) - bien aussi mais attention à marée basse !
Nous ne les avons pas essayées mais les cales de Grand Piquey (près de la jetée), et de L'Herbe (coté de la petite église) semblent également intéressantes pour une mise à l'eau.

Hébergement :



Habituellement, nous sommes adepte du camping sauvage (en fourgon), mais le coin étant touristique et la logistique lourde (bateau et remorque), nous avons opté pour le terrain de camping. Mais, finalement, à cette saison (début mai), on doit pouvoir se débrouiller en sauvage.
Le stationnement est facile et on trouve des parkings devant la plage. Sinon, il y a plein de campings sur la presqu'ile, l'hébergement est possible en tente ou en mobile-home.
A vous de choisir en fonction de votre budget.

Activités :



A voir, à faire :

Plongée : club à La Vigne
Vélo (forêt domaniale)
Surf : Ecole de surf sur la presqu'ile (coté océan !)
Arcachon : possibilité d'y aller en seil ou avec un passeur (embarcadère à Bélisaire)
Dune de Pyla : on la voit de la presqu'ile
Cap Ferret : joli point de vue sur l'entrée du bassin et la dune de Pyla
Parc Ornithologique : c'est de l'autre coté du bassin mais certainement intéressant,
La remontée ou descente de La Leyre qui passe à proximité du parc est très belle.
Réserve naturelle d'Arès
Dégustation d'huitre
Visite des villages ostréicoles
Les bateaux typiques du bassin :
pinasses à voiles ou à moteur, bacs à voile

Contacts :



  • L'association Voiles d'Antan restaure et fait naviguer des bateaux tradditionels.
    Elle publie la revue Les Cahiers du Bassin très bien documentée et illustrée que l'on peut se procurer localement en point presse.
  • Bernard Denis de l'association Loup Bleu nous a donné de nombreux conseils pour la navigation sur le bassin.
  • Cette association fait naviguer un ancien bateau école du centre de formation de la marine d'Hourtin.

Documents nautiques et autres :



  • Carte SHOM 6766 (1/48800) ou Navicarte N°255 (1/35000) : la navicarte fait apparaitre beaucoup plus de détails et c'est celle que nous avons choisie malgré notre préférence habituelle pour les SHOM
  • Naviguer sur le Bassin d’Arcachon de Henry Legendre (Ed du Bassin) est un bon guide pour découvrir le bassin. Il est actuellement en cours de ré-impression.
  • Annuaire de marée - Indispensable !!!

Liens :




Photos :






Rodolphe, Marie & Dossen (Fleur de Seil - Seil 12)